Langue

Le Grenelle des ondes organisé par l’Etat a recommandé en octobre une « réduction de l’exposition » aux ondes émises par les antennes-relais de téléphonie mobile, mais en indiquant qu’« une majorité d’études n’indique pas d’effet » de l’exposition aux ondes. En Pays Catalan, la tempête déclenchée en 2008 par 25 antennes à Villeneuve de la raho, bien que seulement 14 antennes soient enregistrées officiellement auprès de l’Agence Nationale des fréquences, a lancé la révolte, illustrée cette semaine dans la commune de Montesquieu, où plusieurs habitants de sont opposés physiquement à l’implantation d’une antenne de l’opérateur SFR. Après que le journal Le Monde du 15 octobre ait publié l’interview d’une infirmière officiant à Villeneuve de la Raho, Yasmine Gatonas, affirmant constater « des accidents vasculaires cérébraux en pagaille, des troubles du comportement, des céphalées » à cause des radiations, l’inquiétude gagne une autre commune des Pyrénées-Orientales. En effet, ce mercredi 25 novembre, à Palau del vidre, la fédération pour l’environnement AGORA organise une réunion sur les antennes, en présence de Daniel Oberhausen, conseiller scientifique de l’association PRIARTEM, favorable à la régulation des émissions.

Partager