Langue

Alors que le grand incendie enclenché dimanche 22 juillet en lisière du Pays Catalan de France est progressivement maîtrisé, le Conseil comarcal de la région de l’Alt Empordà a décrété, mardi 24 juillet, deux jours de deuil officiel. Cette institution territoriale, dont le rayon d’action engloble l’ensemble du secteur touché, a souhaité rendre hommage aux quatre victimes mortelles des incendies. Parallèlement, un bilan sanitaire effectué par l’Agence Catalane d’Information certifie la multiplication des situations de crises de nerfs et d’angoisses respiratoires, consécutivement aux évènements. Ces pathologies, ajoutées aux irritations de rétine, sont consignées par plusieurs dizaines de médecins de la région de l’Empordà, avec une prévision inquiétante. Il est en effet probable que des syndromes de tristesse et de dépression fassent leur apparition dès les jours prochains, en vertu de l’attachement des habitants affectés par les pertes patrimoniales, notamment paysagères, dues à l’incendie.

Recherches actives pour retrouver les auteurs des incendies

Le 24 juillet à 16h00, 4 routes de l’Alt Empordà restaient fermées suite aux incendies, tandis que le ministre-conseiller de l’Intérieur du gouvernement catalan, Felip Puig, espérait que la mise sous contrôle soit intégrale dans la soirée. Parallèlement, une action judiciaire était lancée auprès du Tribunal de Figueres, afin de déterminer l’origine exacte des deux incendies, du Perthus et de La Jonquera, qui ont entraîné la mort de trois personnes tandis que 8 autres restaient hospitalisées, dont une en état critique. Les deux décès survenus à Portbou, lorsque 150 personnes prisonnières des flammes ont emprunté un ravin avant de se jeter à la mer, font l’objet d’une attention particulière. Une vidéo amateur témoignant de cette scène en démontre le caractère effroyable. Selon une source judiciaire, en cas d’identification des auteurs des incendies, le chef d’inculpation “d’homicide imprudent” pèserait sur elles. M. Puig a cependant reconnu que cette identification serait compliquée mais que “toutes les recherches possibles” seraient effectuées dans ce sens.

Partager

Icona de pantalla completa