Langue
La Clau
Lilian Thuram défend la diversité culturelle républicaine à Perpignan
Langue

Pure coïncidence, le footballeur français Lilian Thuram était ce mardi à Perpignan au moment même où le Parti Socialiste, depuis Paris, écartait définitivement Georges Frêche de ses rangs. En 2006, le président de la région Languedoc-Roussillon avait lancé, au sujet de l’équipe de France de football, « Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze ». Mais cette provocation n’a pas transparu dans le propos du héros français de la Coupe du monde 1998, partisan, dans un rôle désormais quasi-politique, d’une « République multiculturelle et post-raciale ». Face aux élèves de Lycée Maillol et ses admirateurs conviés à la FNAC de Perpignan, M. Thuram a présenté son premier ouvrage, « Mes étoiles noires », écrit en hommage à des personnalités noires qui ont marqué l’histoire de l’humanité. Alors même que le débat sur l’identité nationale française s’essouffle, ce Guadeloupéen célèbre, invité par le Centre Méditerranéen de Littérature, a démontré en Pays Catalan la possibilité d’une acceptation des minorités dans la République française, sans fiertés exacerbées. Précédemment, sur ce même principe, ce héros modeste avait signé un manifeste pour la promotion de la langue catalane, en mars 2007 à Perpignan, sur l’invitation du réseau d’écoles La Bressola.

Partager