Langue

Condamné à la prison à vie en janvier 2010, le vingtième pilote des avions du 11 septembre, Zacarias Moussaoui, semble passer à table. Le 16 novembre, cet ancien étudiant de l’Université de Perpignan, emprisonné dans le Colorado, était cité dans une dépêche de l’agence américaine Associated Press. Selon cette organe de presse, l’intéressé a adressé un courrier à la cour fédérale de justice de New York, dans lequel il livre des indications sur l’organisation interne d’Al Qaida. Il assure notamment que l’Arabie Saoudite finance le terrorisme islamiste et souligne avoir profité de cours de pilotage financés par un prince saoudien, en 2001.

Du Lycée Arago à Wikipédia

Moussaoui, âgé de 46 ans, certifie également avoir livré des éléments aux services secrets américains sur un projet avorté d’attentat, en 1990, contre l’avion présidentiel Air Force One, le président Bill Clinton et son épouse, Hillary. Le titulaire d’un BTS obtenu au Lycée Arago de Perpignan a été suspecté de schizophrénie à plusieurs reprises. En 2006, dans un document vidéo authentifié, Oussama Ben Laben innocentait Zacarias Moussaoui au sujet des attentats du 11 septembre 2001. Depuis 13 ans, ses liens avec les attentats contre les tours jumelles lui confèrent une célébrité mondiale, assortie de fiches Wikipédia rédigées dans la plupart des langues.

Partager

Icona de pantalla completa