Langue
La Clau
L’ex-frontière du Perthus est remplacée par une zone de transition de 13 km
Langue

Le démantèlement des cabines de l’ancienne frontière du Perthus à la jonction des autoroutes A9 et AP7, finalisée en décembre, est anticipé depuis plusieurs semaines par un déménagement des points de contrôle. Les services de police et de douane effectuent ainsi des opérations de filtrage ponctuelles, généralement au point de péage du Boulou, tout comme sur la Route Départementale 900 à proximité du Casino du Boulou, et autour des ronds-points d’arrivée à La Jonquera. Ce mercredi, l’outil administratif nécessaire à ce déménagement des contrôles a été lancé à Perpignan. Des patrouilles mixtes, composés d’agents français et espagnols, seront ainsi présents sur la zone de transition d’une douzaine de kilomètres, entre Le Boulou et la Jonquera. Selon le protocole signé entre le commissaire de la Police des Airs et des frontières (PAF) de Perpignan, Thierry Assanelli, et le commissaire provincial de la police nationale espagnole à Girona, Sebastián Trapote, les accords de Schengen trouveront enfin une traduction en Catalogne. En Roussillon, ces patrouilles internationales seront généralement composées d’une dotation variable d’agents français, accompagnés d’un véhicule affecté à deux agents espagnols, et vice-versa en Empordà. Cette formule a été lancée au milieu des années 2000 à Cerbère et à Portbou pour accompagner la disparition d’une frontière, conçue comme une zone diluée et non plus comme une séparation physique.

Partager

Icona de pantalla completa