Langue
La Clau
L’Europe confirme les contrôles systématiques d’identité aux frontières andorranes
Langue

La Commission européenne a fait savoir ce mardi, par la voix de son porte-parole, Dennis Abbot, que la police devait contrôler systématiquement les papiers d’identité de toute personne traversant la frontière entre la principauté d’Andorre et l’Union Européenne, c’est-à-dire les Etats français et espagnol. M. Abbot a même ajouté que toute personne se présentant à la frontière doit au minimum présenter sa carte d’identité, et, si elle n’est pas citoyenne de l’Union Européenne, doit faire l’objet d’un contrôle approfondi. L’article 7 des accords de Schengen précise d’ailleurs que ces contrôles ont un caractère permanent, étalé sur toute l’année. Cette mise au point fait suite à la grogne concernant une série de contrôles renforcés, réalisés cette semaine par la police espagnole au poste de douane de la Farga de Moles, provoquant de 4 à 5 kilomètres de bouchons au passage frontalier hispano-andorran. Sur ce poste frontière, les contrôles concernent près de 4000 véhicules par jour, ce qui gêne considérablement les 2500 personnes originaires de la ville voisine de La Seu d’Urgell, en Catalogne du Sud, qui travaillent dans la principauté. L’Europe nie en tout cas avoir demandé ce renforcement, tout en légitimant ces contrôles.

Partager