Langue
La Clau
L’ETA défie le roi d’Espagne en tuant deux agents espagnols à Mallorca
Langue

L’été est décidément meurtrier en territoire espagnol, où l’organisation terroriste basque ETA, affaiblie ces derniers mois par une vague d’arrestation, a commis deux attentats, dont le dernier, ce jeudi à Calvià, sur l’Île de Mallorca, a provoqué la mort de deux jeunes Guardia Civil. Cet acte a provoqué un blocage total de Mallorca, par mer et par air, la police soupçonnant l’existence d’un appartement affecté aux activités de l’ETA. Le groupe indépendantiste armé, créé il y a tout juste 50 ans sous le régime du dictateur Franco, a utilisé une bombe actionnée à distance, placée dans un sac à dos glissé sous un véhicule 4X4 de la Guardia Civil. Au niveau symbolique, cet attentat a précédé de 48 heures l’arrivée des rois d’Espagne sur l’île, prévue comme tous les ans le 1er août, c’est-à-dire ce samedi. Il a d’ailleurs été perpétré à seulement 8 km du palau de Marivent, lieu de villégiature du roi Juan Carlos, à 500 mètres d’une plage fréquentée par de nombreux touristes. Il s’agit de la deuxième action destructrice de l’organisation, qui a frappé mercredi une caserne de la même Guardia Civil, dans la ville de Burgos, en Castille-et-León, sans causer de victime mortelle mais en blessant des dizaines d’habitants.

Partager