Langue
La Clau
L’Espagne appliquera le vaccin Pfizer aux plus de 65 ans en priorité
Langue

Le ministre espagnol de la Santé, Salvador Illa, a annoncé ce mercredi 11 novembre la première destination du vaccin anti-coronavirus que l’Espagne espère recevoir début 2021. Ces bénéficiaires seront les personnes âgées de plus de 65 ans, particulièrement les 300 000 vivant en maison de retraite, et le personnel sanitaire. En mai 2021, le gouvernement espagnol, dirigé par Pedro Sánchez, espère avoir soigné une part importante de la population espagnole, soit 47 millions d’habitants, dont 7,5 en Catalogne du Sud. Au regard des risques, la jeunesse sera traitée en dernier, l’Organisation Mondial de la Santé (OMS) évoquant 2022 comme échéance pour ce public.

L’Union européenne passe des commandes massives

Le vaccin Pfizer sera favorisé, mais d’utilisation d’autres concurrents efficaces est envisagée. L’Espagne espère recevoir 20 millions de doses du vaccin produit par les laboratoires américains Pfizer et leurs homologues allemands BioNTech. Globalement, l’Union européenne prévoit l’acquisition de 300 millions d’unités. A cet effet, une commande massive a été formulée ce même 11 novembre par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen. Précédemment, des commandes ont déjà été passées auprès d’AstraZeneca, Sanofi y Johnson & Johnson, pour un ensemble de 800 millions de doses.

Partager