Langue

Le supermarché Leader Price, situé quartier des Arcades à Perpignan, et l’enseigne Intermarché de la ville du Soler, en plaine du Roussillon, ont été bloqués ce samedi matin par une centaine de maraîchers, arboriculteurs et vignerons, qui ont dénoncé les « marges excessives » dont fait montre la grande distribution française. Cette action, qui avait pour nom « brosse à dents » et n’a pleinement abouti qu’à Perpignan, a consisté à utiliser tous les caddies des deux grandes surfaces et y acquérir des produits à très bas coût tout en bloquant les autres clients. Ainsi rassemblés, les paysans, qui étaient copnvoqués par la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) des Pyrénées-Orientales, ont obtenu pour résultat une promesse d’entrevue avec les dirigeants centraux des deux enseignes, quasi-paralysées pour l’occasion. La stratégie des agriculteurs catalans, qui ont agi en toute autonomie, a volontairement visé une période, celle des fêtes de Noël, propice aux d’achats. Ouvertement vouée à faire perdre de l’argent aux magasins, cette action survient à l’issue d’une année soldée par une chute de 34% des revenus des paysans rattachés à la FDSEA en Pays Catalan.

Partager