Langue
La Clau
Les nudistes de Barcelone, invités à se rhabiller à partir du 29 mai
Langue

La mairie de Barcelone, dirigée par le socialiste Jordi Hereu, appliquera un texte relatif à l’interdiction du naturisme dans la ville, à compter du 29 mai. Cette mesure concerne les personnes principalement appartenant aux publics touristiques, qui déambulent dans les artères de la capitale catalane, à demi-nues, voire dans le plus simple appareil. Ce jeudi, le Journal Officiel de la province de Barcelone a en effet publié un décret, annoncé en 2010, qui permettra de sanctionner les individus circulant partiellement ou intégralement nus, qui se refuseraient à adopter une tenue plus décente. La police municipale sera en mesure de verbaliser les contrevenants nus à hauteur de 300 à 500 euros, tandis que les personnes « quasi nues », selon les termes du texte, écoperont de pénalités de 120 à 300 euros. Ces dernières personnes sont généralement repérées en simple maillot de bain, en saison estivale. Leur présence dans les lieux où s’affaire la population, en tenue de ville, notamment dans les commerces, tend à provoquer d’étranges situations, où se télescope l’univers balnéaire, présent à Barcelone, à celui de la vie sociale ordinaire d’une quelconque capitale occidentale.

En mai 2010, la mairie de Barcelone avait amorcé ce processus, par l’intermédiaire d’une campagne dissuasive d’affichettes apposées sur les lieux les plus sensibles. Les zones touristiques, dont le quartier gothique, le secteur des rambles, et la zone portuaire, avaient été particulièrement visés. La mairie de Perpignan a suscité un décret comparable, en juillet 2010.

Partager