Langue

Suite à un accord franco-espagnol, la police catalane peut opérer en territoire français depuis le 1er juillet. Les agents des Mossos d’esquadra sont autorisés à effectuer des poursuites à chaud sur 10 km, une distance qui peut les mener jusqu’à Banyuls, le Boulou, Maureillas ou encore Bourg-Madame et Osséja, mais aussi Saillagouse, Err ou Llo, car l’enclave de Llívia, sous administration espagnole, est située largement dans l’intérieur des terres sous administration française.

Des policiers catalans en Catalogne historique

Les délits de fuite fondent cette avancée, qui doit être communiquées à la gendarmerie, dans tous les cas. Ce procédé fait suite à plusieurs années de réclamations des autorités catalanes auprès des autorités françaises, pour mettre fin aux situations ubuesques consistant à stopper toute intervention pour cause de frontière entre Etats. Les homicides, les vols et le trafic de drogue sont particulièrement concernés.

Partager