Langue

La Communauté Urbaine de Toulouse est devenue Toulouse Métropole ce 1er janvier 2015, car la réforme territoriale réserve ce statut aux zones de plus de 400.000 habitants situés dans une aire urbaine de plus de 650.000 habitants. Cette nouvelle collectivité dotée d’un budget de 1,4 milliard d’euros, sans financement supplémentaire de l’Etat, pourra augmenter ses prélèvements fiscaux. Elle regroupe 37 communes pour 720.000 habitants et recevra des compétences nouvelles en matière de culture et de sports, ou encore de gestion du réseau électrique. L’entretien des routes et le transport scolaire, assurés par le Conseil général de Haute-Garonne, pourraient lui revenir en 2017, selon la loi de réforme des collectivités territoriales de 2010, remaniée en 2014. De son côté, Montpellier Méditerranée Métropole a succédé à Montpellier Agglomération, ce 1er janvier. Cet ensemble de 31 communes et 434.000 habitants reçoit des compétences élargies dans le développement économique, la voirie et les transports, l’aménagement et l’enseignement supérieur. Son budget, de 862 millions d’euros en 2014, sera augmenté par une dotation de l’Etat plus importante.

L’union des villes concurrencera celle des Régions ?

Le rapprochement de deux nouvelles métropoles, dont l’addition représente une force, est amorcé par leurs présidents, l’UMP Jean-Luc Moudenc, pour Toulouse, et l’ex-socialiste Philippe Saurel, pour Montpellier. Les discussions entre ces socles les plus dynamiques des Régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, réunies dans un an, évoquent la question des concurrences administratives, mais en marge de Perpignan, où une Communauté urbaine est visée en 2016 par le maire UMP et président de l’Agglomération Perpignan Méditerranée, Jean-Marc Pujol. A l’échelle nationale, le passage en métropole a également concerné, le 1er janvier, les périmètres englobés par Bordeaux, Rouen, Strasbourg, Grenoble, Lille, Brest, Rennes et Nantes. Lyon est devenue une métropole immédiatement fusionnée avec le département du Rhône tandis que Paris et Aix-en-Provence-Marseille aurant la leur le 1er janvier 2016.

Partager