Langue

L’augmentation de la présente de populations immigrées, observée ces dix dernières années dans la région de Girona, y a favorisé une multiplication spectaculaire des lieux de culte non chrétiens. D’après la dernière « carte de centres de culte » de la Direction Générale de Affaires Religieuses du Gouvernement catalan, présentée ce mardi, Girona et ses régions environnantes, où 1163 des 1310 lieux de culte sont d’obédience catholiques, le nombre de lieux rattachés à d’autres religions, de type minoritaire, a progressé de 61% entre 2004 et 2010. Ce chiffre, qui cumule les lieux accueillant des messes régulières ou occasionnelles, concernent en premier lieu les nouvelles communautés évangélistes, puis les nouvelles mosquées. Dans la seule agglomération de Girona, pas moins de 12 religions différentes ot été répertoriées cette année, dans ce qui constitue le deuxième secteur géographique de Catalogne en termes de diversité des cultes, après la région du Barcelonès, où l’comptabilise 14 religions. Les autres religions représentées dans la province de Girona, au delà des cultes mentionnée, sont le Bouddhisme et les églises orthodoxes. Selon le Gouvernement catalan, la multiplication des centres religieux indique plus un mouvement de restructuration qu’un accroissement du nombre de fidèles.

Partager

Icona de pantalla completa