Langue

Le processus politique de Catalogne a comporté ce dimanche 8 juin à midi une opération festive, visant à alerter l’opinion publique européenne. A Paris, Londres, Berlin, Bruxelles, Genève, Rome et Lisbonne, des tours humaines, ou « castells », ont été érigées sur plusieurs places publiques, afin de défendre le slogan « Catalans want to vote« , exprimé dans les langues de chaque pays. Cet événement organisé par la puissante association culturelle Òmnium Cultural a réuni 71 groupes de 5000 « castellers », également présents dans 46 villes de Catalogne, parmi lesquelles Barcelone et Girona. Les castells, rebaptisés « human towers » à cette occasion, ont permis d’exprimer la volonté populaire d’accéder au référendum sur l’indépendance, programmé pour le 9 novembre par le gouvernement catalan, mais encore dépourvu de tout aval légal du gouvernement espagnol. Une mobilisation a également été mise en place à Salses, dans les Pyrénées-Orientales, à l’extrême Nord des territoires catalans.

« Catalans want to vote » à Bruxelles

Partager

Icona de pantalla completa