Langue

Une action surprise des Gilets jaunes a visé la permanence du député Romain Grau, ce samedi 27 juillet à Perpignan. Les locaux du candidat aux municipales de 2020, situés rue du marché de gros, on vu toutes leurs vitrines entièrement brisées, tandis qu’une tentative d’incendie était signalée, les militants présents ayant tenté de mettre le feu à une chaise. Romain Grau, membre de la République en Marche (LREM), était présent lors des faits. Une trentaine d’activistes a pénétré les lieux, dans l’intention manifeste de provoquer des dégradations. Au total, 300 Gilets jaunes s’étaient donné rendez-vous dans la capitale du Roussillon. Une agence d’assurances toute proche a fait les frais d’un même début de saccage, tout comme l’agence de des parkings Indigo, située place de Catalogne. Ce lieu a subi des jets de barrières métalliques.

300 manifestants en ville

D’après les premiers éléments recueillis par la police, une vingtaine de black blocks se sont mêlés aux manifestants, 300 au total. Un cortège a pris son départ du parvis Palais des congrès, où les Gilets jaunes avaient fixé leur point de ralliement, à 10h. Mais l’intensité d’action s’est produit autour de midi. Un détachement de 80 policiers et gendarmes étaient présents dans le centre-ville pour faire face à cette mobilisation.

Partager