Langue

Selon l’Institut National de Statistiques espagnol (INE), la région de Girona détenait en 2007 le taux d’avortements le plus élevé d’Espagne, correspondant à 2721 cas, dans une forte progression en comparaison avec une étude qui faitsait état de 668 IVG en 1991. La proportion atteint ainsi 15,53 IVG pour 1000 femmes de 15 à 49 ans, tandis que la moyenne sud-Catalane s’établit à 12,17 pour mille et la moyenne espagnole à 9,86 pour 1000. Les « comarques » de Girona, dont font partie les villes de La Jonquera, Figueres, La Bisbal, Girona et Puigcerdà, occupent la première place en matière d’avortements depuis 2003, suivies par la région de Madrid, les Îles Baléares, la région de Múrcia et Barcelone. Au niveau des naissances, Girona et sa région affichaient en 2007 pas moins de 36% d’enfants nés hors-mariage, chiffre seulement dépassé en territoire espagnol par les Îles Baléares et les Îles Canaries. Par ailleurs, après avoir représenté 2,16% du total des mariages en 2006, les mariages homosexuels, après une certaine euphorie en conséquence de légalisation des mariages entre personnes du même sexe, en 2005 au Sud des Albères, sont descendus à 1,55% en 2007.

Partager