Langue

S’appuyant sur l’aisance linguistique fournie par l’usage du catalan et de l’espagnol, le système éducatif catalan introduira l’anglais comme vecteur d’enseignement et non plus seulement comme matière, à partir de la rentrée. Une opération pilote, présentée le 16 juillet par la ministre-conseillère de l’Enseignement du gouvernement catalan, Irene Rigau, prévoit cette immersion linguistique dans 40 établissements scolaires. Portée à l’intégralité des écoles en 2018, cette stratégie doit faire émerger de nouvelles générations réellement anglophones, au travers d’une utilisation normalisée, accompagnée de l’enseignement d’une quatrième langue. Mme Rigau évoque ainsi une « méthode rapide » , consistant à ne pas disséquer la langue anglaise comme une espèce rare, mais à l’employer de manière naturelle.

Biologie enseignée en anglais

Ce dispositif prévoit 12 % de cours en anglais dans les écoles primaires, 15 % au collège et dans les centres de Formation Professionnelle, puis 18 % en classe de terminale, où les mathématiques, la biologie ou toute autre matière seront ainsi enseignées dans la langue de Shakespeare. Proposé à l’ensemble des élèves sans distinctions, ce plan doit déboucher sur une société plurilingue, dont le catalan est voué à conserver, selon la volonté gouvernementale, le statut de langue véhiculaire « de référence », parallèlement à la maîtrise de l’espagnol. Par ailleurs, l’objectif affiché est de porter à 75 % la proportion, actuellement évaluée à 20 %, d’enfants issus du collège en capacité de parler une quatrième langue.

Partager

Icona de pantalla completa