La Clau
Les écoles de la ville de Salt accueillent 70% d’élèves étrangers

Avec 70% d’élèves immigrés, la ville de Salt, dans la banlieue de Girona, accueille en moyenne cinq fois plus d’enfants et d’adolescents étrangers, ou d’origine étrangère, que l’ensemble de la Catalogne. Un chiffre qui atteint même 85% dans certaines de ses écoles publiques, alors que la proportion est très largement inférieure dans les établissements privés. Face à cette situation, Iolanda Pineda, mairesse socialiste de Salt, a proposé, le 4 février, de créer une carte scolaire englobant tout l’aire urbaine de Girona. Selon elle, la part d’élèves immigrés devrait être comprise entre 10% et 50% dans chaque école. Cette mesure est loin de faire l’unanimité chez les parents d’élèves et au sein de la communauté éducative. Le gouvernement catalan est lui-même hostile à ce projet, tout comme les maires des communes voisines, qui ont déjà largement communiqué un refus catégorique, à l’instar d’Anna Pagans, l’édile socialiste de Girona. Les arguments les plus récurrents concernent les problèmes liés au transport et aux cantines, bien que Salt et Girona constituent un continuum de bâti. Pour leur part, les parents d’élèves immigrés regrettent le plus souvent la faible proportion d’enfants d’autochtones dans les écoles, en avance l’idée, naturelle, selon laquelle davantage de mixité favoriserait l’insertion de leurs enfants.

Ces dernières années, dans la même ville de Salt, les parents d’élèves catalanophones et hispanophones privilégient les écoles privées, face à l’inquiétude voir leurs enfants placés au rang de minorité, tout en évoquant des conséquences en matière de niveau scolaire. Enfin, le corps enseignant insiste sur le manque de moyens pour faire face aux arrivées importantes de nouveaux élèves en cours d’année scolaire, et les problèmes de compréhension de la langue catalane. Alors que les enfants étrangers intégrés dès leur plus jeune âge au système éducatif catalan obtiennent des résultats convenables, le principal défi concerne les grands enfants et les adolescents arrivés récemment en Catalogne.

Partager

Icona de pantalla completa