Langue

Le nombre de délits a progressé de 6,95% en 2009 dans la région de Girona, soit 3949 faits supplémentaires constatés par rapport à 2008. Le dernier rapport des services du Procureur Général espagnol, publié cette semaine, met en évidence une prépondérance de vols dans des commerces et des véhicules. Cette augmentation significative, dans le cadre général de 60.796 faits enregistrés, est justement due à cette catégorie de méfaits, vraisemblablement favorisés par la crise, qui requièrent généralement des moyens rudimentaires, pour des butins peu importants. Dans une moindre proportion, les vols avec violence ou intimidation sur la voie publique, dans des supermarchés et des commerces de petites dimensions, ont également augmenté. Les cambriolages, dans des résidences particulières souvent situées dans des lôtissements, et dans des résidences secondaires, interviennent plus bas dans ce classement. Enfin, en 2009, ce sont 36 actions judiciaires pour assassinat qui ont été enregistrées dans la province de Girona, 28 pour morts involontaires, et 140 en raisons d’agressions sexuelles. Malgré cette avalanche de délits, le Tribunal Provincial de Girona n’a accueilli que 192 procès l’année dernière, contre 188 en 2008.

Partager

Icona de pantalla completa