Langue

Les contrôles aux frontières rétablis face au risque terroriste perdurera au delà de la date prévue. Cette mesure, révélée le 4 novembre, a été instaurée par le gouvernement dans le cadre de la conférence climatique COP21. Elle devait être appliquée du 13 novembre au 13 décembre, mais la Commission de Coordination Policière Transfrontalière, réunie lundi 14 décembre au Perthus, a souhaité l’étendre dans le temps. La sous-préfecture de Céret, la police française, la sous-délégation du gouvernement espagnol à Girona et la police espagnole ont conclu cette modification, par souci de sécurité. Les filtrages, pénalisant pour les flux autoroutiers sur l’axe A9-AP7, sont ainsi prolongés jusqu’au 26 février, mais une nouvelle prolongation n’est pas exclue. Ce dispositif également appliqué à Cerbère, Puigcerdà ou Prats de Mollo, induit des contrôles d’identité et de documentation des véhicules.

Partager

Icona de pantalla completa