Langue

La tradition des castellers de Catalogne devient un moteur d’intégration, grâce à une initiative de la « Coordination des Colles – groupes – Castelleres de Catalunya » (CCCC), qui a présenté cette semaine le programme « Tots som una colla » (« nous formons tous un groupe »), auquel ont adhéré 30 « colles » de castellers. Le but de cette opération est d’inviter des personnes d’origine immigrée à l’occasion des ateliers d’initiation à l’art du « castell », qui constitue également un activité sportive. En partenariat avec le Secrétariat de l’Immigration du Gouvernement catalan, la CCCC s’appuie sur une expérience développée en 2009 dans quatre villes sud-catalane à forte proportion de populations immigrées. La ville de Salt, située dans l’agglométation de Girona, ou encore Vic, Guissona et El Vendrell, ont ainsi accueilli 200 intéressés. Ce programme, basé sur une participation sans considérations d’origine, vers un objectif commun, s’adresse aux 56 « colles » sud-catalanes. Barcelone, l’Hospitalet de Llobregat, Badalona, Terrassa ou encore Mataró et Tarragona ont répondu favorablement à cette initiative. Pour réussir cette stratégie d’intégration, ce dispositif prévoit l’édition de dépliant d’informations en 9 langues, entièrement consacrés à la technique des castells.