Langue
La Clau
Les agriculteurs sud-catalans veulent bloquer la frontière le 31 août
Langue

Les multiples actions menées par des agriculteurs nord-catalans et languedociens envers les fruits en provenance du territoire espagnol fâchent une bonne partie des professionnels sud-catalans. Dans ce sens, ce vendredi, le syndicat espagnol de jeunes agriculteurs Asaja a communiqué son intention de bloquer les retours de vacances des Français à La Jonquera / Le Perthus. Cette centrale syndicale, qui souhaite contrer le boycott français aux fruits et légumes espagnols, prévoit d’occuper l’autoroute, selon une information précisé par son coordinateur en Catalogne, Albert Castelló, en conférence de presse dans la ville de Lleida. Ce blocus intégral du passage frontalier semble être devenu la seule solution envisagée, dans un climat de désespoir partagé par des professionnels du Nord comme du Sud des Pyrénées, face à une crise apparemment sans issue.

M. Castelló, qui a suggéré de « jeter à terre le lait et les autres produits venant de France », a décrit une stratégie d’opposition préoccupante. En effet, le syndicat Asaja assume l’idée de détruite les produits français présents dans les supermarchés espagnols, si de nouvelles actions sont menées en territoire français contre les productions ibériques. Selon M. Castelló, les agriculteurs espagnols sont désormais « fatigués », après avoir « autorisé pendant 40 ans » le passage de camions français « chargés de fruits et légumes produit au Maroc » sur les routes espagnoles. L’action du 31 août constituerait ainsi « un préavis, destiné à gêner socialement les Français lors de leurs retours de vacances, et s’il le faut, avant ». Ce leader paysan a même qualifié de « terroristes » les manifestants français mobilisés depuis un mois, car, selon son argumentation, certains étaient munis de cagoules.

Partager