Langue

Un scandale animalier est soulevé autour du zoo de Barcelone, soupçonné d’éliminer certain de ses animaux. Cette accusation est portée par l’association ZooXXI, selon laquelle les 147 spécimens morts lors des 12 derniers mois ont été “sacrifiés”. Une vingtaine d’oiseaux rares appartenant à quatre espèces a notamment disparu en 48 heures. Le porte-parole de ZooXXI, Leonardo Anselmi, accuse le zoo de tuer discrètement des animaux et exige la démission de sa direction, qu’il ne juge “pas à la hauteur du défi”’ actuel. Pour sa part, la direction du site argue de morts naturelles et d’euthanasies médicales.

Une reconversion annoncée en 2019

Depuis le printemps 2019, le zoo de la capitale catalane est dans la tourmente face à la prise de conscience envers la cause animale. Il doit devenir le premier lieu “animaliste” d’Europe, avec le soutien de la mairie, mais sa direction n’est pas pressée. Une nouvelle éthique inviterait à éliminer la captivité des animaux et le confinement imposé aux dauphins, tandis que les 2000 individus 300 espèces présents rejoindraient progressivement des sanctuaires naturels, où ils seraient libres, jusqu’à leur mort.

Partager