Langue

Les intempéries survenues depuis dimanche 28 septembre ont entraîné le premier incident important depuis l’inauguration de la ligne TGV Perpignan-Barcelone. Ce mercredi 1er octobre, la circulation restait interrompue entre Figueres et Girona, pour le troisième jour, et la société publique espanyola Adif, chargée du réseau, ignorait la date du retour à la normale. La coupure des flux a été provoquée lundi 29 septembre par l’inondation des tunnels de Girona, dont la qualité de la réalisation, achevée en 2011, est fortement remise en question. Selon une inspection technique finalisée ce mercredi à midi, la cavité a été inondée car un mur de contention réalisé en simples parpaings a cédé dans le secteur du Mas Xirgu, au Sud de la ville. L’eau a eu raison de cette structure, mais en plus, le puits d’attaque du parc de la Devesa, au Nord, comporte trois et non pas quatre murs. Dans ce secteur, cet oubli du chantier a suscité la pénétration de la rivière Güell.

L’armée espagnole est mobilisée

Sur une distance d’un kilomètre, la hauteur d’eau a parfois culminé à 7 mètres, mais la moyenne est désormais estimée à 4 mètres. Pour expulser cette intrusion, le puits d’attaque du parc de la Devesa, qui donne accès au tronçon le plus profond de cet ouvrage souterrain, fait l’objet d’un pompage intensif. Adif, ostensiblement dépassé par l’ampleur de la tâche, a sollicité une intervention de l’armée espagnole, attendue ce jeudi 2 octobre. A cet effet, 84 soldats sont attendus. A l’issue de cette opération, une inspection intégrale des caténaires, elles-mêmes noyées, de la signalisation et des rails s’imposera puis le service sera rétabli.

Dans le sens Sud-Nord, vers la France, la liaison internationale est momentanément fournie au départ de Perpignan pour les passagers de Barcelone, Girona et Figueres. A cet effet, la société ferroviaire espagnole Renfe a mis en place un service de transport en autocar jusqu’à la capitale du Roussillon, qui se voit bénéficier, à la faveur de la pluie, d’un afflux inespéré. En revanche, les AVE circulent parfaitement entre Girona et Barcelone.

Partager

Icona de pantalla completa