Langue
La Clau
Le sénateur Alduy juge la loi sur la laïcité « totalement suffisante »
Langue

Le débat sur la laïcité et la place de l’islam en France, organisé ce mardi dans un hôtel parisien sur une initiative du secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a permis de dévoiler l’opinion de Jean-Paul Alduy sur le sujet. Le sénateur des Pyrénées-Orientales et Président de l’agglomération Perpignan-Méditerranée s’est exprimé en marge des discussions, organisées en deux tables rondes d’une durée de trois heures. Selon lui, « la loi sur la laïcité est totalement suffisante. Il faut juste l’appliquer. Les préfets peuvent demander que les prières de rue ne se fassent pas sur l’espace public ». Actuellement, l’intéressé est en délicatesse avec l’UMP, suite à sa prise de position ouvertement opposée au Front National, à l’occasion des dernières élections cantonales à Perpignan, en opposition avec la ligne du parti de Nicolas Sarkozy. Selon l’ancien maire de Perpignan, le débat sur la laïcité, mis en place en réalité pour encadrer la communauté musulmane de France et rogner sur le FN, conduit à « une stigmatisation inévitable de l’Islam » qui fait « les choux gras du FN ».

Sans retenue langagière, le sénateur, membre du Parti Radical, n’hésite donc pas à opiner sur l’opportunité d’un tel débat, par ailleurs largement critiqué. Cette réunion, qui n’a comporté aucune avancée nouvelle, semble avoir eu pour vocation d’apparaître dans les grands médias comme une démonstration de maîtrise des maux français, réels ou fantasmés, par un parti présidentiel inquiet. Pour sa part, le député UMP des Pyrénées-Orientales, Daniel Mach, qui décrivait durement le port de la burqa en France, en 2009, s’est déclaré favorable à la mise en place d’une « commission d’enquête sur la polygamie », le 27 janvier dernier. Tout en reconnaissant qu’il s’agit d’un « phénomène minoritaire », l’élu déplorait, sans citer aucunement la communauté musulmane, mais sans réfuter aucune allusion, que « l’on ne sache pas le nombre de familles polygames ».

Partager

Icona de pantalla completa