Langue

« Majesté, arrêtez de fumer » est la recommandation prononcée par ses médecins, catalans, au Roi d’Espagne Juan Carlos, qui a subi une intervention, ce samedi en Catalogne. Deux heures et demie ont été nécessaires pour diagnostiquer officiellement une tumeur maligne sur le souverain, admis à l’Hospital Clínic de Barcelone, qui fait référence en Espagne. Présente dans le poumon du monarque, cette tumeur a suscité un lâcher d’informations en cascade, lors d’une journée rassurante pour les sujets de Juan Carlos, qui a déclaré sobrement « très bien », à l’issue de son opération. C’est au cours d’un check-up annuel que le plus grand représentant de l’Etat espagnol a fait l’objet de la détection d’une « calcification pulmonaire », résolue dès la fin de matinée, et annoncée désormais comme inconséquante par la Maison Royale castillane. Le docteur Laureano Molins, chef du service de Chirurgie thoracique du « Clínic », auteur de cette opération sur le Roi, a lui-même déclaré « podem descartar al 99% que es tracta d’un cáncer' ». Mais les antécédents tabagiques de Juan Carlos, qui a subi une anesthésie générale, sont directement mis en cause, en des termes très explicites, par les équipes médicales mobilisées.

Nouveau commentaire