Langue

Plus discrètes que les processions de la Sang de Perpignan, Collioure ou Arles-sur-Tech, organisées tous les Vendredi saints, les autres défilés de Pâques se déroulent ce dimanche en Catalogne. Leur horaire matinal, qui les rend le plus souvent inaperçus aux yeux du public touristique et médiatique, à Céret, Ille-sur-Têt, Les Angles et Collioure, en préserve l’authenticité. L’événement emblématique de ce jour pascal se déroule à Ille-sur-Têt, où 130 choristes et 40 musiciens interprètent les « regines », tandis qu’aux Angles et à Céret, la « procession du Ressuscité » effectue un parcours autour de l’église, agrémenté du rite des « acates », consistant en une série de salutations du Christ et de la Vierge, préalable à une grande messe de Pâques. Cette version joyeuse du Vendredi saint, autrefois présente dans la plupart des communes importantes de Catalogne, est également célébrée à Villelongue de la Salanque, Saint-Laurent de cerdans, Arles-sur-Tech et Prats de Mollo, et elle a refait désormais surface à Perpignan. Prélude aux « aplecs » organisés ce lundi dans les ermitages du territoire, elle est également présente sur le calendrier religieux de la ville e Blanes, à l’extrême sud de la province de Girona, ou encore à Muro, sur l’île de Mallorca.

Partager