Langue
La Clau
Le recteur de l’Université Catalane de Prades démissionne 11 mois après son élection
Langue

Une intrigue insaisissable s’est déroulée ce vendredi à Barcelone au sein des instances de direction de l’Université Catalane d’Eté (UCE) de Prades, organisée tous les mois d’août. Lors d’une session houleuse, le bureau de direction de l’UCE, en effet installé en Catalogne du Sud, a entériné la démission du recteur, Jaume Sobrequés, à peine élu depuis janvier dernier, qui jette l’éponge face aux difficultés à moderniser le grand forum annuel de Catalogne organisé dans la région du Conflent. L’intéressé, qui accuse un groupe de membres « très traditionnel, avec une conception datant de 40 ans », souhaitait renforcer la présence des autres universités catalanes dans la structure de l’UCE. Peine perdue, cette personnalité de Girona, anciennement proche du Parti Socialiste de Catalogne, a été immédiatement remplacé, à seulement 12 voix contre 9, en dépit de la composition du bureau, qui s’élève à une cinquantaine de membres, par Jordi Sales, également catalan du Sud. L’Université Catalane d’Eté, devenue au fil des ans un événement parallèle au ressenti et à la vie sociale des Pyrénées-Orientales, a accueilli 1817 personnes en 2009, dont seulement 4,53% d’étudiants nord-catalans.

Partager