Langue
La Clau
Le quatrième pont de Perpignan a joint les deux bouts, pour une ouverture à l’automne
Langue

La vitesse d’exécution des travaux de construction du quatrième pont de Perpignan est telle que la jonction des deux extrémités, accomplie en milieu de semaine dernière, permet d’en prévoir l’ouverture à l’automne. Cet ouvrage, long de 125 mètres pour une largeur de 21 mètres, enjambe le fleuve de la Têt et joint le quartier du Bas-Vernet à celui des Platanes, pour un coût de 8,5 millions d’euros. Créé en remplacement d’un passage à gué désuet, fermé plusieurs par an lors des grosses pluies, ce quatrième pont, quotidiennement emprunté par 10.000 véhicules, voué à fluidifier la circulation, renforcera néanmoins les flux des quartiers traversés, dont les oppositions sont restées vaines depuis le démarrage du chantier. Au plan global, Perpignan adoptera à partir de 2010 un plan de déplacements urbains qui portera sur la mise à sens unique de plusieurs de ses grands boulevards, dans une liste et dans des conditions qui restent à arrêter. Le nouvel axe en construction, doté de voies réservées aux véhicules particuliers, aux transports en commun et aux vélos, comportera également deux trottoirs de deux mètres. Alors que les trois autres ponts perpignanais ont reçu le nom des personnalités catalanes François Arago, Joseph Joffre et Alfred Sauvy, ont ignore encore le nom de celui-ci.

Partager