Langue
La Clau
Le pianiste Nicolas Horwath prévoit de jouer 20 heures non-stop à Perpignan
Langue

Un pari musical résolument fou est lancé en Roussillon par l’artiste d’origine monégasque Nicolas Horvath, samedi, à l’occasion des manifestations solidaires du Téléthon. Ce pianiste virtuose de 33 ans prévoit de jouer pendant 20 heures, dès 7h du matin, au Palais des Congrès de Perpignan, une oeuvre d’Erik Satie, « Vexations ». Cette performance matathonienne,diffusée en direct sur le site officiel de la manifestation dans la ville, comportera une répétition en boucle de cette oeuvre du compositeur normand. L’interprète, qui se prépare physiquement à cette participation à la collecte de fonds pour la recherche génétique, emboîte le pas du compositeur américain John Cage, le premier à lancer l’idée d’une interprétation intégrale de cette même œuvre, par un relais de dix pianistes, en 1963, à New York. Nicolas Horvath, remarqué à l’âge de 15 ans par le compositeur américain Lawrence Foster, est Médaille d’or du Prix Prince Rainier III de Monaco. Courant les scènes, du Japon aux USA, d’Angleterre jusqu’à Paris, où il réside, cet artiste attaché au Pays Catalan est également intéressé par la musique contemporaine et affiche un diplômé en électroacoustique au Conservatoire de Paris. Avant la sortie de son premier album, qui contient sa propre transcription de la Faust Symphonie de Franz Liszt, Nicolas Horvath nous déclarait ce mardi « je souhaite jouer à la limite de mes forces », lors d’un défi qui lui paraît « accessible et passionnant ».

Partager

Icona de pantalla completa