Langue

La proportion de fumeurs est extraordinairement élevée dans les Pyrénées-Orientales, selon la clinique Saint-Pierre de Perpignan. Le territoire, doté de 463.000 habitants, comporte actuellement 40 % d’adeptes au tabac. Ce volume, qui inclut les adolescents et les adultes des deux sexes, est égal à celui des fumeurs de la tranche d’âge 16-25 ans dans l’ensemble de la France, selon les statistiques établies par le Comité National contre le tabagisme. Cette contre-performance équivaut à la proportion de fumeurs masculins en Turquie, estimée à 40% par l’association Yesilay.

Le tabac, signe de pauvreté

En Europe, la consommation de tabac semble plus forte à l’Est, notamment en Pologne, Hongrie et Autriche, ainsi qu’au Sud, notamment en Espagne et en Grèce. Le Pays Catalan se rattache ainsi fermement aux tendances méridionales. En outre, les personnes les plus précaires, autour de 20%, ainsi que les moins diplômées, fument davantage. La proximité des territoires espagnol et andorran, où le tabac est accessible à moindre coût pour les citoyens français, favoriserait aussi le fort tabagisme des Pyrénées-Orientales. A titre de comparaison, la proportion de fumeurs représente 17,6% en Espagne, 27% en France, 34,7% en Grèce, 26% en moyenne européenne et 20,8% aux Etats-Unis.

Partager