Langue

La présence de cas de rougeole est importante dans les Pyrénées-Orientales, en données comparées à la moyenne française, selon l’Institut de veille sanitaire (InVS). Une série statistique, publiée ce lundi 25 octobre, révèle une recrudescence du nombre de malades, dans le cadre général d’une épidémie déclenchée en janvier 2008 en territoire français. Le Pays Catalan est concerné à hauteur de 21,3 cas pour 100.000 habitants, soit une cinquantaine d’exemples déclarés, depuis le début mois de janvier 2010, jusqu’à la fin du mois d’août. L’InVS, qui signale une moyenne hexagonale de 34% de personnes touchées par la rougeole ayant subi une hospitalisation sur ces huit premiers mois de l’année, s’attache à préciser que le nombre de cas est essentiellement en augmentation chez les nourrissons âgés de moins d’1 an, qui représentent en France 9% des cas avérés. Les Pyrénées-Orientales, dépassées par l’Ariège, avec 33,3 cas, font partie d’une liste de quatre départements à forte présence de la rougeole, car leur taux sont supérieurs au seuil de 20 cas pour 100.000 habitants, dans une épidémie qui concerne l’ensemble du territoire français. Au niveau global, plus de 5220 cas ont été recensés depuis le début de l’épidémie, avec un pic relevé en avril dernier, situé sur une courbe ascendante dans la durée.

Partager

Icona de pantalla completa