Langue

Le maire de Collioure, Jacques Manya s’est littéralement jeté à l’eau, dans l’après-midi samedi 15 novembre. En compagnie de son adjoint Philippe Cortade, délégué au port et au plages, le premier magistrat, en combinaison de plongée, a participé à une opération « pour la bonne cause », nous précise son cabinet. Aux côtés de la structure baptisée « Les Plongeurs écolos du 66« , les deux élus ont effectué un nettoyage des fonds marins de la commune. Cette exploration a permis de remonter à la surface des dizaines de canettes de boissons, des bouteilles et des sacs plastique. De la tôle, des câbles, des pneus, des poubelles, deux nasses de pêche, du cordage et une chaise font partie du bric-à-brac sous-marin, désormais hors d’eau. Cette « première journée » en appelle « beaucoup d’autres », afin de rendre sa propreté à la perle de la Côte Vermeille. La prochaine opération se déroulera au printemps 2015, en amont de la saison estivale.

Un nettoyage sur fond de politique

Cette action était initialement prévue dans la commune voisine de Port- Vendres, avec le soutien de sa mairie, à majorité UMP-UDI. Mais le Conseil général des Pyrénées-Orientales, à majorité socialiste et gestionnaire de son port, a opposé un « refus catégorique » à cette intention, d’après les services de M. Manya, élu divers droite, en poste depuis mars dernier.