Langue
La Clau
Le Français Stéphane Hessel s’indigne contre les Indignés de Barcelone
Langue

L’ancien résistant français Stéphane Hessel, auteur du bref ouvrage à succès « Indignez-vous ! », sorti en 2010, condamne vigoureusement les violences survenues mercredi à Barcelone. Des échauffourées entre les « Indignés » sud-catalans, qui protestent depuis de longues semaines contre les difficultés économiques, et, plus récemment, contre la politique d’austérité menée par le gouvernement catalan, se sont soldées par 6 arrestations, mais surtout 45 blessés. Pour M. Hessel, considéré comme le père spirituel du mouvement, la dérive comportementale des 2000 manifestants qui ont bloqué le Parlement de Catalogne, et violenté et agressé plusieurs députés, est « intolérable », car elle a constitué une entrave aux principes démocratiques.

L’écrivain, âgé de 93 ans, a réagi ce jeudi sur un communiqué transmis par son éditeur catalan, les Edicions Destino, dans lequel il exprime son “ferme rejet de toute oppression, agression et pression, insulte ou attitude violente, utilisées par des groupes minoritaires qui profitent de la légitime et pacifique vague d’infignation qui s’est emparée des villes espagnoles depuis le 15 mai”. M. Hessel, auquel l’on doit une partie de la rédaction de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948, reste partisan d’une rébellion de la jeunesse contre le système financier. Son message, répandu à travers son livre, a particulière touché la jeunesse espagnole, qui se reconnaît dans le besoin d’inventer de nouveaux rapports sociaux. Dans son communiqué, le plus vieux des indignés critique une « économie déshumanisée« , menacée par les « déficits democratiques de nos sociétés”.

Partager