Langue
La Clau
Le délit d’homophobie, désormais pris en compte par la police catalane
Langue

Les dernières évolutions sociétales ont leur traduction au sein de l’administration policière sud-catalane, la première et la seule en Espagne apte à la prise en compte des actes à caractère homophobe dénoncés par les victimes. Désormais, les Mossos d’Esquadra disposent d’une case spécifiquement affectée aux faits, de différents degrés, liés à la discrimination sexuelle. Selon le tribunal des « Délits de haine et de discrimination » sud-catalan, cette évolution, hormis offrir une meilleure protection des citoyens du territoire, permet de déterminer l’ampleur du phénomène homophobe et d’étudier le profil des auteurs, notamment à Barcelone, où l’idée de créer des unités de police spécialisées vient d’être émise. Cette nouveauté, incluse dans un protocole contre l’homophobie, mis en œuvre en juin 2008 par le gouvernement catalan, permet déjà de constater une trentaine d’agressions depuis le début de cette année 2009. La plupart des faits dénoncés sont des vols et des agressions commis dans les zones urbaines de rencontres homosexuelles, généralement nocturnes, et des agressions verbales envers des homosexuels, perpétrées par des individus de type néo-fasciste.

Partager