Langue

La préfecture des Pyrénées-Orientales a identifié mercredi 11 mars l’arrivée du COVID-19 en Pays Catalan. Le virus, considéré dès l’après comme une pandémie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a été signalé trois heures plus tard par les services de l’Etat à Perpignan. Ce premier cas est une enseignante vacataire intervenant au Lycée privé du Mas Blanc, à Bourg-Madame. Cet établissement a été fermé après que la professeur a été testée positive. Celle-ci effectue également des heures de travail à Quillan, dans le département de l’Aude, où tous les établissements scolaires sont fermés suite à une douzaine de tests positifs. Le COVID-19 a ainsi probablement été transporté de la haute vallée de l’Aude vers la Cerdagne au travers de cet individu.
Le choix de fermer le lycée agricole professionnel du Mas Blanc a été effectué par la préfecture des Pyrénées-Orientales, en accord avec l’Agence régionale de Santé (ARS) de la région Occitanie et le maire de Bourg-Madame, Jean-Jacques Fortuny.

L’ARS rappelle des recommandations à suivre

L’ensemble des informations sur le COVID-19 en territoire français sont disponibles et actualisée sur le site www.gouvernement.fr/infocoronavirus.

Toute information est accessible sur le numéro vert 0800 130 000 (appel gratuit), joignable 24h/24.

En cas de symptômes de maladie, le bon réflexe est de joindre le 15 avant tout déplacement vers un cabinet médical ou un service d’urgence. Les appels sont réservés aux personnes malades et à leurs proches.

Les tests de dépistage du coronavirus sont effectués après avis médical et évaluation d’un risque de contamination par un médecin ou un épidémiologiste.

Chacun est invité à adopter les gestes barrières qui permettent de se protéger et de protéger les autres : de laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir, utiliser un mouchoir à usage unique et le jeter, saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

Partager