Langue

Simultanément à l’annonce d’un état de santé historiquement précaire du marché du travail démontre dans les Pyrénées-Orientales, le chômage sud-catalan a augmenté en août 2012. Après cinq mois de recul, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 1,32 %, en correspondant à 8090 personnes, pour atteindre un total de 622.882 sans-emploi. Cette croissance, directement liée à la fin des contrats saisonniers, concentrés principalement dans le secteur touristique, représente une hausse de 6,54 % du nombre de chômeurs en données comparées à celles du mois d’août 2011. Cette légère poussée concerne précisément 911 personnes dans la province de Girona, 6972 dans la province de Barcelone et 404 dans celle de Tarragona.

La province de Lleida crée de l’emploi

En revanche, la série statistique communiquée le 4 septembre pour le ministère espagnol du Travail et de la Sécurité Sociale met en évidence un recul dans la région de Lleida, qui jouit d’une diminution du nombre de chômeurs à hauteur de 197 personnes. Malgré le caractère négatif de cette tendance, habituelle à l’approche de la rentrée sociale, cet accroissement du chômage est le plus bas observé lors d’un mois d’août depuis 2006. Sur l’ensemble du territoire espagnol, une progression est également enregistrée à hauteur de 0,83 %, après quatre mois d’améliorations. Une vague de 38.179 personnes s’est signalée auprès du Service Publique de l’Emploi Etatique (Sepe), pour un volume établi à 4.625.634 personnes.

Partager