Langue

La ville de Perpignan rendra leur place aux piétons en 2022, selon un plan de restructuration des mobilités urbaines validé par la mairie. Cette véritable reconquête de l’espace public s’effectuera au profit des modes de déplacement doux. Déjà, le 21 juin a été inauguré le prolongement de la zone piétonne du quai Vauban, qui offre désormais une continuité entre la place Arago et le boulevard Clemenceau. Cette évolution, qui correspond à une embellie, a constitué en l’aménagement de l’espace attenant aux Galeries Lafayette, depuis le mois de mars, pour un montant de 450.000 euros.

Voitures excessives

Rendre le coeur de ville de Perpignan entièrement piéton, sur une période progressive de 5 ans, est le fondement de la reconquête municipale, dans une cité où la voiture a pris une place excessive, parfois agressive, en net retard sur nombre de villes équivalentes. Pour atteindre ce but, le maire, Jean-Marc Pujol, s’inspire à Lyon, car la capitale des Gaules sait jouer les équilibres entre les intérêts des riverains, des commerçants et de tous les habitants. Au final, Perpignan se veut plus agréable et plus souple, sans imposer de nouvelles contraintes aux riverains.

Partager