Langue

Les effets produits par le soleil, qui attire des millions tous les étés en Europe, sur la peau, sont actuellement à l’origine de 776 cas de mélanomes en Catalogne du Sud, selon un rapport de l’Institut catalan d’Oncologie (ICO). Ces dernières années, cet organisme gouvernemental a enregistré une augmentation annuelle de 2,53% des cas chez les hommes et 5,29 chez les femmes. Son rapport, commandée par les autorités de la Province de Barcelone dans le cadre d’une campagne intitulée « Protéger les plages, protégez-vous », précise que 542 cas concernent des femmes et 234 concernent des hommes, sur ,es 7,5 d’habitants que compte la Catalogne du Sud. Cette étude, présentée mardi, souligne « l’importance de ce type de cancer, est sa grande capacité invasive à générer des métastases, ce qui réduit les chances de guérison ». Cependant, si ces cancers de la peau sont diagnostiqués et traités dans leurs processus de premier stade, les taux de guérison sont élevés.

Tout en soulignant que le taux de mortalité par mélanome représente environ 2,15% de la mortalité par cancer chez les hommes, et 0,95% chez les femmes en Catalogne du Sud, l’ICO affirme également que l’augmentation conséquente de ces types de cancers, ainsi que la mortalité liée, pourraient être dus à une exposition accrue au rayonnement du soleil et des procédés artificiels, en vertu de changements dans les habitudes d’exposition. Les autorités sanitaires évaluent entre 65% et 90% les situations de mélanomes provoquées par une intense exposition aux rayons ultraviolets, le mélanome étant associé aux épisodes de coups de soleil. En outre, le risque de mélanome est plus important lorsqu’il s’agit d’expositions intermittentes, mais violentes, habituelles en période estivale.

Partager

Icona de pantalla completa