Langue
La Clau
Le burlesque Burro Masqué juge le Languedoc-Roussillon « bipolaire »
Langue

Représentée par un âne burlesque, protecteur symbolique du Pays Catalan, l’association des Amics du Burro Masqué aborde la rentrée en évoquant la télévision. Sa présidente, Florence Escuder, a en effet annoncé ce dimanche l’arrivée prochaine de la TNT catalane dans les zones blanches du territoire, après négociation auprès d’un « conseiller de l’Elysée ». Par réciprocité, la TNT française serait reçues dans la proche Catalogne du sud, et inversement. Mais les « amics » sont critiques envers le Conseil Général des Pyrénées-Orientales, qui réclame depuis mars 2009 la restitution « sous forme de répliques » des 36 chapiteaux du cloître de Saint-Michel de Cuixà « pris en otage » par le musée The Cloisters, situé à New York. Leur présidente, qui préférerait un « retour réel » de ce patrimoine roman, juge « nous ne sommes pas un pays de cocagne, en carton-pâte, qui peut accepter des copies d’oeuvres du XIIe siècle ». L’association, qui souhaite la restitució des chapiteaux originaux, envisage la même chose pour le crâne de l’Homme de Tautavel, dont la « copie en résine est bonne pour Paris ». Mais elle butte sur les plaques d’immatriculation aux couleurs catalanes, car, « légalement, seul Georges Frêche peut donner son aval au ministère de l’Intérieur ». Pour Mme Escuder, le président régional se garderait d’intercéder « pour nier l’évidence d’un Languedoc-Roussillon bipolaire ».

Partager