Langue

L’Hôpital de Cerdagne, en fonctionnement depuis bientôt sept ans, ajoute une corde à son arc dans de domaine des traitements, en recevant son homologation pour pratiquer l’interruption volontaire de grossesse (IVG) pharmacologique. Ce nouveau service, présenté dimanche 18 avril, évitera aux femmes souhaitant recourir à un avortement de devoir se rendre dans les hôpitaux de Perpignan ou ceux des régions de Lleida et Barcelone.

Cette homologation pour l’IVG a été octroyée par le ministère-département de la Santé du gouvernement catalan. Reçue par le service de gynécologie de l’établissement, elle permet une interruption jusqu’à neuf semaines de grossesse, contre 7 semaines en territoire français.

Partager

Icona de pantalla completa