Langue
La Clau
L’artiste Marc-André 2 Figueres offre un bijou conceptuel au prince de Belgique
Langue

L’artiste Marc-André de Figueres, révélé en 1995 par la conception des « Points de vue » du clocher de Collioure, commune dont il est originaire, s’est offert la semaine dernière une surprenante visite à Bruxelles. Le plasticien a en effet effectué la remise officielle d’un objet d’art au prince Laurent de Belgique, fils du roi Albert II. Il s’agit d’un cube-bijou en bronze massif, représentant les 6 éléments constituants des énergies renouvelables. Le créateur a remis cette oeuvre au monarque, en sa qualité de fondateur du Global Renewable Energy & Conservation Trust (GRECT), investie dans le montage de maisons des énergies renouvelables à l’échelle internationale, sur des fonds privés. A 51 ans, le Docteur en Art et Sciences de l’Art Marc-André de Figueres, ou « MA2F », est l’auteur de nombreuses opérations artistiques, savamment communiquées. Parmi les plus récentes figure un projet d’élaboration de la plus grande collection au monde d’empreintes de bustes féminins, seins nus en toute logique. Le procédé mis en place par l’artiste, qui a notamment repris par les techniciens du musée Grévin de Paris, fait l’objet de séances artistiques régulières, non exemptes de sensualité. MA2F, dont l’inspiration fantasque ne manque par d’interpeller le public, est également auteur d’une vaste série intitulée « Portraits à l’entonnoir« , basée sur le détournement de cet objet de la vie quotidienne.

Partager