Langue
La Clau
L’ARS invite à «prendre au sérieux» la rougeole dans les Pyrénées-Orientales
Langue

L’Agence Régionale de la Santé de la région Occitanie (ARS) a averti samedi 1er juin d’une surprenante présence de cas de rougeole dans les Pyrénées-Orientales. Depuis le début de l’année, 28 situations ont été recensées, notamment dans plusieurs écoles et crèches. Dans les détails, 8 cas ont été identifiés au Barcarès et 3 à Céret. L’ARS observe que plus de 90% des personnes concernées ne sont pas, ou pas suffisamment vaccinées, c’est à dire qu’elle n’ont reçu qu’une seule dose.

«Une maladie à prendre au sérieux»

La rougeole touche généralement les enfants en bas âge, en hiver ou au printemps. On la considère souvent comme une maladie bénigne, mais elle peut viser les adolescents et jeunes adultes. De graves complications sont possibles, notamment des pneumonies et des encéphalites. Il s’agit d’une «maladie à prendre au sérieux», précise l’ARS, avant de rappeler les symptômes. Au début, la rougeole ressemble à un rhume comportant de la toux, une fièvre supérieure à 38,5°C, un écoulement nasal et des yeux rouges. Puis, des boutons rouges apparaissent sur le visage et se répandent sur le reste du corps.Le malade est contagieux 5 jours avant et 5 jours après l’apparition des boutons.

Partager