Langue

En 2012, l’annonce de la victoire de François Hollande à la présidence de la République était annoncée à 19h par la radio publique belge RTBF et le quotidien suisse Le Matin, une heure avant l’échéance légale en France. Des données tangibles, connues des rédactions parisiennes mais interdites de diffusion en France, ont pu ainsi être connues par le biais d’Internet. Ce pied-de-nez aux frontières concerne les élections municipales de Catalogne, organisées ce dimanche 24 mai. Pour ce scrutin, l’Andorre est le territoire d’information scruté par les spécialistes, car son journal El Periòdic diffuse jusqu’à samedi 23 mai des sondages interdits en Catalogne. Ce titre juridiquement distinct de son cousin barcelonais El Periódico de Catalunya dévoile le résultat d’une étude permanente, un «tracking» téléphonique illustrant une élection tendue. En effet, le maire Xavier Trias, membre de la coalition Convergence et Union (CiU), devrait être reconduit, selon les journaux La Vanguardia et El Mundo, tout comme la chaîne de radios cadena SER. En revanche, le quotidien El Pais et le Centre d’Enquêtes Sociologiques (CIS), établi à Madrid, pressentent une victoire de la candidate de gauche Ada Colau, soutenue par le parti Podemos.

Partager

Icona de pantalla completa