Langue

Ce mercredi, avec un jour de retard suite à la grève du secteur public de l’Education de ce mardi, les épreuves de « selectivitat », équivalent du Bac français, ont débuté en terrritoire espagnol. Cette étape majeure pour les grands adolescents concerne cette année 2568 élèves dans la province de Girona, 19.923 élèves dans celle de Barcelone, 1564 dans la région de Lleida et 2372 dans celle de Tarragona. Pendant trois jours, 27.000 jeunes sud-Catalans passent une série d’examens dans le cadre des « Epreuves d’Accès à l’Université » (« PAAU », en version originale), entamées par les épreuves de langue catalane, de langue castillane et de langues étrangères. Lors de la « phase générale » de ces examens espagnols, qui correspond à un « tronc commun » français, les élèves s’examinent également en Histoire ou Histoire de la philosophie et se soumettent aux matières librement choisies, telles les arts, les sciences, la technologie, les sciences huimaines et les sciences sociales. Parmi les nouveautés, cette « selectivitat » 2010 offre aux candidats la possibilité d’acquérir jusqu’à quatre points supplémentaires grâce à des examens volontaires, qui portent notamment sur la Culture Audiovisuelle ou l’Histoire de l’Art.

Partager

Icona de pantalla completa