Langue

Le Système d’Urgences Médicales de Catalogne (SEM) a reçu ce vendredi 15 août au matin un protocole d’action relatif à la prise en charges de personnes atteinte du virus de l’Ebola. Cette mesure répond aux informations mondiales, rendues inquiétantes par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), selon laquelle l’épidémie a été « largement sous-évaluée ». Les instructions reçues par les services sanitaires du gouvernement catalan, rédigées sur huit pages, indiquent aux professionnels les opérations, le matériel et les précautions nécessaires afin de porter assistance à des personnes infectées, ou décédées de la fièvre hémorragique qui fait la Une de l’actualité. Cependant, seules les équipes du SEM de la ville de Barcelone, équivalant aux sapeurs-pompiers français, sont dotées de vêtements isolant de type « NBQ », indispensables à la prise en charge des malades en toute sécurité

L’Ebola, dont les flambées épidémiques se produisent essentiellement dans les villages isolés d’Afrique centrale et de l’Ouest, ne correspond à aucun vaccin. Depuis le début de l’année, cette maladie apparue en 1976 est signalée en Guinée, au Libéria, en Sierra Léone et au Nigeria.

Partager