Langue

Les intempéries de ce début du mois de mars ont occasionné des inondations parfois spectaculaires en Catalogne, avec des conséquences parfois dramatiques. Après la mort, le 1er mars, d’une femme de nationalité française happée par la mer depuis la digue de Santa Margarida, dans la commune de Roses, une automobiliste imprudente a perdu la vie le 6 mars à Pollestres, en plaine du Roussillon, après avoir bravé les eaux de la rivière le Réart, ordinaire faible en débit, voire asséchée. Le corps de la malheureuse, âgée de 41 ans, a été localisé quatre heures après sa disparition au niveau du passage à gué du Cap de Fouste, dans la commune voisine de Villeneuve de la Raho.

Crue record à Rivesaltes, la Têt déborde à Perpignan

A 18h, face à cet épisode pluvieux de grande intensité, qui provoque l’inondation d’une partie de la rocade de Perpignan voisine du fleuve Têt, la vigilance rouge s’imposait encore en conséquence de la crue du fleuve Agly, tandis qu’une partie du littoral était placée en vigilance orange pour vagues et submertion. Outre de nombres routes coupées, la préfecture des Pyrénées-Orientales signalait la prévision de 25 mm de pluies supplémentaires dans le secteur Corbières-Fenouillèdes jusqu’à ce jeudi 7 mars à 6 heures du matin, et prévoyait une hauteur d’eau de 7,80 mètres sur le fleuve Agly à Rivesaltes, supérieure au précédent record établi par l’aiguat de 1999, largement présent dans les mémoires.

Situation en temps réel, ministère de l’Ecologie.

Communiqués de la préfecture des Pyrénées-Orientales :
6 mars 2013 à 19h30.
7 mars 2013 à 7h30.

Partager