Langue

Le Département-Ministère de l’Intérieur du gouvernement catalan vient de faire le bilan des chiffres portant sur la violence générée par des mineurs en 2008, dans une tendance à la hausse inquiétante parmi les jeunes de 11 à 20 ans. L’année dernière, 9076 mineurs ont ainsi été arrêtés pour agression, après avoir été 7543 en 2007. La réalité, traduite officiellement dans seulement 20% des cas, paraît plus crue en matière de violences extrêmes, pas moins de 10 femmes ayant trouvé la mort, l’an dernier en Catalogne du Sud, aux mains de leur conjoint ou ex-conjoint. D’après l’Institut National de la Femme de Catalogne, l’évolution sociologique la plus récente parmi les victimes tend à multiplier les traductions en justice, avec pour conséquance une augmentation des chiffres officiels. Cet organisme du gouvernement catalan met en évidence que la violence affecte non seulement des personnes de plus de 30 ans, selon une conception erronée, mais également tous les âges de la femme, qui continue à représenter très majoritairement le sexe le plus affecté.

Partager