Langue

De nouveaux référendums sur l’indépendance de la Catalogne, organisés ce dimanche dans 47 villes, ont attiré 14 % de participation, avec un résultat de 90 % pour la création d’un Etat catalan intégré à l’Union Européenne. Ces votations sans valeur officielle en suivaient deux autres marquées par une écrasante victoire du « Oui » à l’indépendance, 94,71 % en décembre et 92 % en avril, mais avec une participation supérieure. Parmi les villes consultées, la plus importante, Mataró, capitale de la région du Maresme, au nord de Barcelone, a attiré 23,7 % des inscrits, auxquels s’ajoutaient, selon le principe de ces consultations, les jeunes de plus de 16 ans et les étrangers en situation régulière, pour 91,8 % de « Oui ». Cette votation, largement relayée sur le réseau Twitter, a subi un assaut de l’extrême droite « espagnoliste » dans la même ville de Mataró et dans celle de Cornellà de Llobregat, où le “Oui” a obtenu 77,5 %. Cette vague abordait les villes de la banlieue de Barcelone, réputées réticentes à une émancipation catalane, comme le Parti des Socialistes de Catalogne, dont plusieurs maires assurent cependant la promotion du processus en cours. A ce jour, 508 communes sud-catalanes ont été consultées, avant Barcelone, qui le sera le 10 avril 2011.

Partager