Langue
La Clau
La police catalane proteste, en ne santionnant plus les délits légers
Langue

Le délégué barcelonais de la police routière des Mossos d’Esquadra pour le syndicat Commissions Ouvrières, Carlos Manrique, a annoncé ce mercredi qu’une vague de protestation des agents, débutée dans la capitale catalane, s’est étendue à l’ensemble du territoire, pour réclamer de meilleurs équipements et des uniformes qui remplissent toutes les conditions de sécurité. En effet, depuis plusieurs semaines, les agents de la police catalane affectés à la route ne sanctionnent plus les infractions légères au code de la route, qui ne mettent pas en danger la vie d’autrui, soit 60% des amendes. Les policiers réclament par la voie syndicale des casques de moto homologués, de véritables pantalons et des vestes de motards afin de renforcer leur sécurité en cas de chutes. Les Mossos d’Esquarda réclament en outre de nouveaux effectifs, constatant que le nombre d’agents a diminué de 30% depuis 2000, alors que leur police, catalane, a récupéré les anciennes compétences de la Guardia Civil. Prenant exemple sur leurs voisins espagnols, les policiers catalans demandent qu’en l’absence de budget, le financement de leurs équipements soit issu des saisies effectuées lors d’arrestations de malfaiteurs.

Partager

Icona de pantalla completa